Mansartis

Retour

interview

Julie Jourdan, gérante actions US, sur le plateau d'intégrale Bourse - 26 septembre 2019

27 septembre 2019

Jeudi 26 septembre 2019

Julie Jourdan, gérante actions chez Mansartis, répond aux questions de Grégoire Favet dans le Club de la Bourse, sur BFM Business.

Les points clés de son intervention :

"Impeachment" et rotation sectorielle 

1. Si la procédure de destitution peut créer de la volatilité sur les marchés, les événements politiques, historiquement, ne se substituent pas aux lames de fonds économiques et sociétales.  A l'époque de la procédure lancée à l'encontre de Bill Clinton, l'émergence de l'internet a entraîné une forte hausse des marchés et en particulier du Nasdaq. Aujourd'hui, la digitalisation de l'économie, l'émergence des classes moyennes, en Asie en particulier, le vieillissement démographique, et les préoccupations environnementales constituent les principaux moteurs de la croissance.

 
2. La faiblesse récente du Nasdaq reflète la rotation sectorielle initiée mi-août, qui traduit l'appétit des investisseurs - très faiblement exposés aux actions - pour des valeurs qui pourraient bénéficier d'un réchauffement des relations sino-américaines et d'une reprise manufacturière dans un contexte monétaire ultra-accommodant. Pour que ce mouvement soit confirmé, l'amélioration des indicateurs manufacturiers est nécessaire. Le cas échéant, les valeurs cycliques poursuivraient leur rebond. Mais plus généralement, le marché dans sa globalité, bénéficierait de l'amélioration des perspectives économiques mondiales.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d’établir des statistiques de visites et d’améliorer les contenus disponibles. En paramétrant votre navigateur, vous pouvez vous opposer à l’utilisation de ces cookies.

OK