Mansartis

Espace client en
ISR

Actions
Japonaises

Investir dans les sociétés japonaises ne se résume pas à miser sur l'évolution de la seule économie domestique mais aussi sur la croissance des pays émergents à laquelle
elle est de plus en plus liée.
Joachim JanGérant actions Asie-Japon

Commentaire de gestion

Le marché japonais débute l’année en légère baisse de -0.21%. Le fonds, pour sa part, perd 3,04% sur la même période. L’annonce de l’état d’urgence, début janvier, a quelque peu refroidi les investisseurs qui avaient, jusque-là, été rassurés par l’imperméabilité du Japon face à l’épidémie. Initialement prévu sur la région de Tokyo pendant un mois, il a été étendu à d’autres régions et prolongé jusqu’au 7 mars. Le résultat des mesures prises est rassurant puisque le nombre de contaminations est en forte baisse. L’impact économique est en revanche pour le moment plus difficilement quantifiable. Les restrictions ne visent, principalement, que les restaurants et les bars, et l’impact devrait rester limité par un taux de chômage extrêmement faible et des faillites de sociétés qui sont à leur niveau le plus bas depuis 30 ans. Les investisseurs étrangers devraient continuer d’affluer vers le Japon pour profiter de la reprise économique en Asie et de la croissance des BPA en 2021, attendus à +43%. Dans le portefeuille, la contre-performance au mois de janvier s’explique en grande partie par trois valeurs : M3, Nihon M&A et Asahi Intecc qui perdent respectivement -10,4%, -12,1% et -9,1%, les investisseurs privilégiant les valeurs décotées qui sont restées en retrait l’année dernière. La mauvaise performance boursière de ces sociétés ne remet pas en question la solidité de leurs fondamentaux économiques qui soutiendront leurs niveaux de valorisation. M3 et Nihon M&A ont déjà publié leurs résultats du 4ème trimestre. Ils sont très bons, bien au-dessus des attentes du marché. Le résultat opérationnel de la medtech M3 est en hausse de 74% par rapport à l’année dernière et la société ne voit aucun ralentissement de la demande des laboratoires pharmaceutiques pour sa plateforme de marketing digital. L’activité est également restée vigoureuse pour la société de conseil en fusions-acquisitions Nihon M&A qui affiche une hausse de 20% de son résultat opérationnel. La société poursuit le closing d’importantes transactions et continue de signer de nouveaux contrats de ventes pour un total de 252 deals en attentes.

PERFORMANCEs CUMULées
au 29 janvier 2021

  2021 1 mois 3 mois 1 an 3 ans 5 ans
MANSARTIS JAPON ISR -3.04% -3.04% 8.14% 25.38% 41.25% 97.52%
TOPIX NR EUR -0.21% -0.21% 10.44% 2.67% 8.5% 43.55%

Valeur Liquidative
au 29 janvier 2021

MANSARTIS JAPON ISR 191.24€

STRATÉGIE D’INVESTISSEMENT

Le marché des actions japonaises, peu suivi, est un vivier riche en opportunités d’investissement. Il abrite de nombreuses entreprises de qualité, leaders dans leurs secteurs. Investir dans les sociétés nippones ne se résume pas à miser sur l’évolution de la seule économie japonaise mais aussi sur la croissance des pays émergents à laquelle elle est de plus en plus liée.

Nous gérons un portefeuille à forte conviction construit indépendamment de la composition de l’indice de comparaison et comprenant environ cinquante entreprises que nous accompagnons dans la durée. La plupart d’entre elles ont de vastes parts de marché domestiques ou globales et sont souvent liées à des thématiques fortes telles que le vieillissement de la population, le digital ou encore l’automatisation industrielle.

Principales positions
au 31 janvier 2021

M3 Inc 7.16 %
Keyence 5.75 %
Asahi Intecc 5.71 %
Nihon M&A Center 5.58 %
Daifuku 5.41 %
Shin-Etsu Chemicals 5.1 %
Murata Manufacturing 5.05 %
Obic 4.55 %
Fast Retailing 4.38 %
Nidec 4.19 %

Répartition géographique
au 31 janvier 2021

Japan 100.00 %

Répartition sectorielle
au 31 janvier 2021

Industrie 24.50 %
Technologie 20.51 %
Santé 20.37 %
C. discrétionnaire 11.04 %
Autres 23.58 %

Répartition par taille de capitalisations
au 31 janvier 2021

Grandes capitalisations : 75.26 % > 10 Milliards
Moyennes capitalisations : 24.75 % 1 et 10 Milliards

INDICATEUR DE RENDEMENT / RISQUE

À risque plus faible

À risque plus élevé

Rendement potentiellement plus faible

Rendement potentiellement plus élevé

1
2
3
4
5
6
7
Le niveau de risque 6 traduit une volatilité hebdomadaire historique sur 5 ans comprise entre 15% et 25%. Il est en corrélation avec l’exposition actions du fonds.

RISQUES IMPORTANTS NON PRIS EN COMPTE DANS CET INDICATEUR

Risque de liquidité : dans le cas où les volumes d’échange sur les marchés financiers sont faibles, le gérant risque de ne pas pouvoir vendre les titres rapidement dans des conditions satisfaisantes ce qui impacte plus ou moins significativement le cours d’achat et de vente et dans certaines circonstances la liquidité globale du FCP.

Risque de crédit : il s’agit du risque de dégradation de la qualité de crédit d’un émetteur public ou privé ou de défaut de ce dernier. Dans ce cas, la valeur des titres de créance dans lesquels est investi le FCP peut baisser entraînant une baisse de la valeur liquidative du FCP.

Risque de contrepartie : il existe un risque que la contrepartie soit défaillante dans le cadre de contrats de change à terme de gré à gré.

  • CODE ISIN : FR0010206144
  • CODE BLOOMBERG : PGCJAPN
  • FORME JURIDIQUE : FCP DE DROIT FRANÇAIS
  • DEVISE DU FONDS : EURO
  • DATE DE CRÉATION : 07/07/2005
  • INDICE DE RÉFÉRENCE : TOPIX NR EUR
  • DÉPOSITAIRE : CACEIS BANK
  • VALORISATION : QUOTIDIENNE
  • FRAIS DE GESTION : 2% MAXIMUM
  • FRAIS D'ENTRÉE : 2% MAXIMUM
  • FRAIS DE SORTIE : Aucun
  • FISCALITÉ : NON ÉLIGIBLE AU PEA

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d’établir des statistiques de visites et d’améliorer les contenus disponibles. En paramétrant votre navigateur, vous pouvez vous opposer à l’utilisation de ces cookies.

OK